Organisation

Comité Formation  

Les questions de formation sont discutées au sein du comité « formation », constitué de quatre représentants de la direction du L-IPSL (dont le directeur) et de deux enseignant-chercheurs par laboratoire du labex L-IPSL, proposés par le directeur de chaque laboratoire. Un suppléant peut remplacer le titulaire s’il est absent. Le comité comprend également un représentant du groupe éducation de la KIC Climat. Le comité est validé au comité de direction du L-IPSL. Le comité fait des propositions au comité de direction du L-IPSL qui les valide. Le comité formation se réunit au moins une fois par trimestre. Il arbitre les demandes de soutien remontées par ses membres ou les responsables des axes de travail. Le comité formation se doit de fonctionner au maximum par consensus. Les désaccords éventuels seront portés au comité de direction du L-IPSL par la direction du L-IPSL pour y être arbitrés.

***

La composition du comité « formations » est la suivante :

Animé par : Philippe Bousquet

Direction du L-IPSL : Hervé le Treut, Philippe Bousquet, Philippe Keckhut, Françoise Beaud

Coordination et ingénierie pédagogique : Estelle Fournel, Imma Bastida

Communication : Isabelle Geneau

Membres (janvier 2017):

Jocelyn Barbarand, Marc Pessel (GEOPS)

Jacques Lefrère, Cécile Mallet (LATMOS)

Isabelle Coll, Bernard Aumont (LISA),

Laurence Picon (LMD), Fabio d’Andrea (LMD)

Sylvie Thiria (LOCEAN),

Yao Té (LERMA),

Valérie Daux, Matthieu Roy-Barman (LSCE)

Pierre Ribstein, Roger Guérin (METIS)

Représentant du groupe éducation de la KIC-Climat : Frédéric Escartin

Représentants des OSU

***

Demandes de financement

Le comité formation a défini 5 axes de travail . Les demandes de financement se font au fil de l’eau via le responsable de l’axe de travail ou un des deux correspondants labo d’où provient la demande. Tous les projets sont exposés et discutés lors d’une des réunions du comité « formation» en présentiel ou par mail en cas d’urgence. Le responsable du comité rend compte régulièrement  au comité de direction de l’IPSL pour validation.  Une priorité est donnée aux projets entrants dans les axes de travail, mais une enveloppe et prévue pour les projets hors axes jugés pertinents par rapport au projet du Labex.

Le format des projets est libre, (typiquement 2 pages) et doit mentionner les objectifs, le descriptif du projet, le public visé pour la formation, le nombre attendu de participants, le nom du ou des porteurs, un calendrier et un budget. Une attention plus particulière sera portée aux actions collectives et/ou faisant bien apparaître les thématiques des « work packages » du labex (volet recherche) ou des éléments apparaissant dans la partie transfert et valorisation.